Paolo Barnard – Le massacre des civiles comme politique israélienne

June 6, 2010 at 10:26 pm Leave a comment

Italian journalist and political analyst Paolo Barnard

Traduit par Mimi Selamna

Tuer des civiles est une politique d’état en Israël depuis 1948 (et avant déjà avec le sionisme). Ce ne sont pas des ” erreurs tragiques ”  ni des “dégâts collatéraux”, il n’y a aucun “regret pour ce qui est arrivé”. Tuer des civiles a donné vie à l’état d’Israël avec l’épuration ethnique en Palestine est il est encore aujourd’hui à la base de sa survie.

A cela s’ajoute l’impunité totale dont jouit Israël grâce au fait qu’elle est la plus grande base militaire américaine  de la planète et accessoirement seulement, l’état hébraïque né de l’holocauste.

En unissant la politique congénitale d’Israël de tuer des civiles à son impunité absolue, on obtient précisément ce qui est arrivé à la Gaza Freedom Flotilla.

En juin 1948, les pères fondateurs de l’état d’Israël,  Yigal Allon et Ben Gourion déclaraient «Il faut une réaction brutale, nous devons être précis dans nos attaques. Si nous accusons une famille palestinienne, nous devons frapper sans pitié : femmes, enfants inclus. Nous ne devons pas distinguer innocents et coupables.»

En 1978, le chef d’état major de l’armée israélienne : Mordechai Gur a déclaré à l’analyste militaire israélien Ze’ev Schiff «Pour trente ans, nous avons mené une guerre contre les civiles qui étaient dans les villages… nous avons frappé les civiles parce qu’ils le méritaient … notre armée n’a jamais fait aucune distinction entre les cibles militaires e les cibles civiles mais a toujours attaqué exprès des objectifs civils».  En 2000, Dan Halutz qui deviendra chef d’état major de l’armée de Tel Aviv,   après une attaque aérienne sur Gaza qu’il conduit et qui a fait des victimes civiles, a déclaré «Qu’est ce que j’ai éprouvé ? Une petite secousse de mon avion pendant que j’ai lâché la bombe mais une seconde après tout passe.»

L’invasion du Liban par les israéliens, son comportement dans les territoires occupés sont une litanie continue et répétée de massacres intentionnels de civiles. Les condamnations reçus de chaque organisme de légalité internationale et  des organisations des droits de l’homme sont explicites et consultables de tous. Rien ne serait changé si les morts de la flottille étaient tous américains. Rachel Corrie l’était et ils l’ont massacrée, Tristan Anderson aussi et ils lui ont tiré à la tête et ainsi pour James Miller et Brian Avery ce sont des noms occidentaux et anglo-saxons.

La leçon à tirer est que ces jeunes héros qui ont donné la vie et l’ont fait pour fermer le crime contre l’humanité de l’épuration ethnique de la Palestine parce que c’est exactement ce qu’Israël fait depuis 60 ans et fait encore aujourd’hui en affamant et suffocant les civils palestiniens sous nos yeux, nous autres pays lâches et complices, avec la bénédiction de nos présidents complices de crimes contre l’humanité comme Giorgio Napolitano, ils n’ont pas bien su destiner leur sacrifice suprême. Parce que jusqu’à ce que jusqu’à ce que l’opinion publique en occident continuera à croire que : oui Israël tue  et se trompe, mais Israël est l’unique démocratie mais Israël doit se défendre, mais Israël est victime du terrorisme arabe, mais Israël est tout de même le moins pire etc. Il n’y aura pas de massacre, il n’y aura pas de jeune vie sacrifiée il n’y aura pas d’héroïsme qui fera la moindre différence pour la justice en Palestine. Il suffit de mettre sa propre vie en danger là bas, ça ne sert à rien. Utilisons nos vies pour créer chez les opinions publiques occidentales la conscience de ce qu’est vraiment Israël, que ce n’est pas une démocratie et qu’il ne doit pas se défendre, que c’est le vrai terroriste et le pire danger en moyen orient. Et à quel point son impunité totale est abominable, parce que comme le dit Chomsky «L’histoire nous enseigne que quand les gens découvrent la barbarie ils se mobilisent pour l’arrêter.» C’est la seule voie.

Traduit par Gulagnik, http://www.megachipdue.info/tematiche/guerra-e-verita/3841-israele-ammazza-civili-per-politica.html et http://palestinethinktank.com/2010/06/05/paolo-barnard-israels-policy-of-killing-civilians/

Advertisements

Entry filed under: French, Israel, Palestine. Tags: , , , , , .

1. Teil: Premierminister Erdogan’s Antwort auf Israel’s Terroristischen Angriff gegen die humanitäre The Heroes of the Mavi Marmara: a Turning Point for International Solidarity

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Categories

Recent Posts

RSS Unknown Feed

  • An error has occurred; the feed is probably down. Try again later.

%d bloggers like this: